"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui regardent et laissent faire !" Albert Einstein

Un drone expérimental pirate les mobiles via leur connexion wi-fi


Des hackers ont conçu un mini-drone qui collecte les données d'un smartphone ou d'une tablette en simulant un site auquel le mobile a eu accès précédemment.

Un piratage informatique venu du ciel. La menace n'est pour l'instant pas généralisée mais d'habiles chercheurs anglais en sécurité informatique, lui ont donné corps en concevant un mini-drone piratant votre tablette ou smartphone.

Cette technologie, baptisée Snoopy, est présentée lors de la conférence Black Hat qui se tient à Singapour cette semaine (du 25 au 28 mars 2014).

Le site CCNMoney.com a pu assister à une démonstration de ce drone pirate à Londres. Celui-ci utilise la connexion wi-fi du mobile. Lorsqu'elle est active, celui-ci cherche systématiquement les réseaux wi-fi auxquels l'utilisateur s'est précédemment connecté. Si votre wi-fi est désactivé, aucun piratage n'est, en revanche, possible.

Le drone fait ensuite croire au mobile qu'il est un réseau wi-fi d'une enseigne connue, proposant par exemple des accès sans fil (MacDonalds, Starbuck,...) gratuit. Si l'utilisateur s'y est déjà connecté, son mobile sera leurré par le drone. Une fois la connexion établie, celui-ci intercepte les données échangées par le mobile.
En démonstration à Londres, durant une heure, le drone aurait pu analyser 150 terminaux mobiles. Le pilote du drone pirate a collecté des noms d'utilisateurs et de mots de passe pour se connecter à des comptes Amazon, Paypal ou Yahoo.

Cette technologie aurait été développée par deux chercheurs anglais, Glenn Wilkinson et Daniel Cuthbert, issu du laboratoire indépendant Sensepost Research. Leur objectif serait de faire prendre conscience de la vulnérabilité des mobiles...