"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui regardent et laissent faire !" Albert Einstein

Comparatif : quel est le meilleur smartphone pour la photo ?


5 appareils prétendent au titre de meilleur "photo-phone" du marché : iPhone 5S, Sony Xperia Z2, HTC One M8, Nokia Lumia 925 et Samsung Galaxy S5. Mais dans les faits, lequel l'emporte ?

La qualité photo n’est plus un critère secondaire dans le choix d’un smartphone. Et pour cause, le téléphone est devenu l'appareil photo principal de la plupart d'entre nous. Si la qualité des smartphones d’entrée de gamme ne cesse de s’améliorer, les appareils haut de gamme sont autrement plus performants. Sur ce segment, les constructeurs rivalisent sur tous les plans : optiques lumineuses, capteurs grand format ou bien fournis en pixels, applications riches en fonctionnalités (panorama par balayage, etc.) et autres modes avancés.

Nous avons confronté les cinq modèles qui revendiquent actuellement le titre de meilleur "photophone" du marché : l’iPhone 5S, le HTC One M8, le Nokia Lumia 925, le Samsung Galaxy S5 et le Sony Xperia Z2. Au sujet du Nokia, nous n’avons pas retenu le Lumia 1020 et son capteur géant du fait de ses dimensions hors norme et de ses performances en autofocus en retrait.


Les 5 smartphones confrontés par le labo


Tous ces constructeurs ont fait des choix, certains plus audacieux que d'autres. HTC par exemple a poursuivi avec le One M8 sa stratégie de l’Ultra-pixel à savoir un capteur à faible définition (4 Mpix) mais à photosites géants (x microns). Sony a fait, lui, le choix d'utiliser un capteur dense en pixels (20 Mpix) pour proposer des images de "seulement" 8 Mpix (lire "Mode test"). Nokia a lui l'exclusivité de la stabilisation optique, qui limite la montée en ISO dans les scènes en basses lumières et améliore (grandement) les vidéos. Plus conservateurs, Apple et Samsung ont surtout travaillé la vitesse de mise au point pour tendre vers l'instantanéité de la prise de vue.

Le logiciel, pierre angulaire des améliorations

Capteurs, optiques et processeurs d'image sont au cœur de la qualité d'image pour les appareils traditionnels comme pour les smartphones, mais ces derniers ont un avantage : leur système d'exploitation laisse plus de marge aux améliorations logicielles, que cela soit sous la forme de mises à jour ou d'innovations uniques. HTC par exemple est en train de défricher le terrain de la "data-photo" avec le second capteur d'image qui envoie des informations de distance au capteur principal, ce qui lui permet de proposer une fonctionnalité d'arrière-plan flou. Pas toujours convaincant pour l'heure, ce système est cependant prometteur.

L'autre avantage du smartphone, c'est de pouvoir se passer de l'application photo intégrée par les constructeurs pour shooter avec des logiciels tiers, type Instagram, VSCO, Vignette, etc. Des applications qui sont autant dédiées à la prise de vue qu'au développement/retouche des clichés et qui se substituent vraiment à un ordinateur, notamment pour le partage des images. Un domaine où les appareils photo traditionnels sont largement inférieurs à nos téléphones.

Comment nous avons testé 

Nous avons testé les appareils en mode Auto, car c’est ainsi qu’ils sont majoritairement utilisés. Dans ces modes, les clichés sont rendus dans le choix par défaut des constructeurs que ce soit en matière d’exposition, de définition d’image, etc. Évidemment, nous avons aussi fait un tour des fonctionnalités plus avancées. Les résultats de nos tests ne sont pas gravés dans le marbre. En effet, nous avons remarqué que le Sony Xperia Z2 que nous avons testé dans ce match délivre de plus belles images que lors de notre prise en main à sa sortie (lire le test du Sony Xperia Z2), une grosse mise à jour du logiciel étant passé par là. Les smartphones sont de vrais ordinateurs et une mise à jour permet, dans certains cas, d'améliorer l'existant de manière impressionnante. Il faut garder cela à l'esprit. Maintenant trêve de discours, et place au combat !

1. Qualité photo

En plein jour, le Sony Xperia Z2 produit les clichés les plus piqués, les plus riches en détails. Ses secrets pour en arriver là ? Primo Sony est le premier producteur de capteur d'image dans le monde et se réserve sans doute les meilleurs composants. Secundo, le constructeur japonais a fait le choix de combiner les 20 Mpix du capteur pour rendre des images de "seulement" 8 Mpix. En abaissant la définition le Z2 propose des images à la fois très piquées (beaucoup de micro-contrastes qui confèrent ce relief aux clichés) et aussi moins lourdes à stocker sur la carte mémoire.

Seul bémol à la domination technique du Sony Xperia Z2, un rendu des couleurs un peu trop froid et "technique". C'est un travers que l'on retrouve chez tous les constructeurs asiatiques : le One M8, le Xperia Z2 et le Galaxy S5 font de l’excès de zèle pour rendre les blancs plus blanc que blanc. Or dans nombre de situations, le soleil et les autres sources lumineuses en général confèrent une teinte aux blancs. Les Lumia 925 et l'iPhone 5S - les appareils "occidentaux" - sont les smartphones qui offrent la restitution la plus naturelle des couleurs.

En basses lumières, le HTC One M8 fait un très bon travail et propose des images bien piquées - avec si peu de pixels, il peut ! - mais les couleurs ne sont pas très fidèles, la balance des blancs étant (là encore) artificiellement blanchie. Dans les conditions de faible luminosité, l'iPhone offre selon nous le meilleur compromis avec un bon piqué et une bonne restitution de l'ambiance.

Au rang des griefs, on note que le Galaxy S5 lisse un peu trop les détails et que le One M8 manque cruellement de pixels - 4 Mpix en mode 16/9 mais à peine 3 Mpix dans le format 4/3 de test standard !

1er : Sony Xperia Z2
2e : Apple iPhone 5S
3e : Nokia Lumia 925
4e : Samsung Galaxy S5
5e : HTC One M8

Note : les images de test sont affichées à 100%, ce qui permet de démontrer la définition native des fichiers enregistrés. Cela explique la différence de taille des éléments entre les différents appareils.






2. Application photo

Commençons par l'ergonomie logicielle : si les photographes enthousiastes aiment à passer par des applications photo dédiées (Instagram, Vignette, Line Camera, etc.) la plupart des utilisateurs se contentent du programme photo proposé de base. Dans la compétition, Sony sort du lot avec un choix de modes clair et explicatif ; on sait quelle fonction fait quoi car les icônes sont accompagnées d'un texte. Viennent ensuite l'iPhone et le One M8 qui jouent tous deux la carte de la simplicité : leur interface épurée et utilisable par tous tout en proposant quelques fonctionnalités uniques comme le panorama sphère à 360° pour le modèle de HTC. Samsung est plutôt conservateur, mais l'interface est claire et le mode HDR (haute plage dynamique, pour rendre les détails dans les hautes comme dans les basses lumières) très efficace.

L'interface qui nous pose problème est celle du Lumia 925, intitulée Nokia Camera. C'est pourtant l'une des plus riches : possibilité de débrayer certains réglages manuellement, mise au point à postériori "Refocus", mouvement décomposé, panorama par balayage, etc. Mais l'app est poussive, le bouton de déclenchement logiciel trop petit et coincé entre deux autres fonctions, ses fonctions inégales en qualité - le panorama par balayage est médiocre - et surtout enfouies dans les menus. Proposer plus c’est bien, mais il faut soigner l'ergonomie.

1er : Sony Xperia Z2
2e : HTC One M8
3e : Apple iPhone 5S
4e : Samsung Galaxy S5
5e : Nokia Lumia 925

3. Prise en main et confort

Sony et Nokia ont fait l'effort de proposer un bouton de déclenchement physique comme sur les appareils photo. Mais problème, chez Nokia, le bouton est un peu dur. L'appareil a donc tendance à bouger au moment de déclencher, ce qui provoque des flous, notamment quand la lumière vient à manquer. Le bouton du Xperia Z2, plus souple, fait un meilleur travail dans ce domaine. Malheureusement, l'écran peu lumineux en plein jour sape un peu cet avantage. Le One M8 et le Galaxy S5 offrent tous les deux un très bon écran, non seulement lumineux mais large et très bien défini qui affiche par ailleurs un gros bouton de déclenchement logiciel. L'iPhone 5S est quant à lui très léger, mais son écran est à la fois plus petit et moins défini que le reste de la compétition. Bref, pas facile de classer ces appareils, aucun ne dominant vraiment les autres.

1er ex-aequo : Sony Xperia Z2 & HTC One M8
3e ex-aequo : iPhone 5S & Samsung Galaxy S5
5e : Nokia Lumia 925

4. Réactivité

La photographie, c'est la capture de l'instant. Hors de question d'attendre plus d'une seconde pour que la mise au point soit faite. À ce jeu, l'iPhone est tout simplement le meilleur, la phase de mise au point jusqu'au déclenchement est très rapide. Le HTC One M8 semble à peu près aussi rapide mais le mode de représentation de l'enregistrement de l'image est moins parlant : le cadre d'enregistrement de l'image en haut à droite se contracte discrètement. Juste après on trouve le Samsung Galaxy S5, parfois aussi rapide que les deux premiers, mais plus sujet à perdre le point entre deux scènes. Vient ensuite le Xperia Z2 : la mise au point est un peu plus lente (phénomène de pompage plus perceptible) et le passage au blanc entre deux clichés est moins efficace. En queue de peloton, le Lumia 925 : outre le fait que son autofocus est le plus lent de la compétition, il nous coupe du sujet pendant presque deux secondes avec un long passage au noir.

1er : Apple iPhone 5S
2e : HTC One M8
3e : Samsung Galaxy S5
4e : Sony Xperia Z2
5e : Nokia Lumia 925

Conclusion

Si nous n’avions qu’à juger la qualité finale des images, le Sony Xperia Z2 remporterait la palme du meilleur photo-phone du moment. Seulement un appareil photo ne se réduit pas à la qualité des images qu’il produit, il se doit en outre d’être agréable à utiliser, fonctionnel, rapide, etc. Nous jugeons donc un outil dont les performances se doivent d’être homogènes sans faiblesse majeure. A ce jeu, c’est l’iPhone qui domine la compétition : ses couleurs sont naturelles, sa mise au point très rapide, son logiciel simple et efficace. Être bon partout, voilà le secret de la domination du téléphone d’Apple.

Nos appareils préférés :

Meilleur photo-phone : Apple iPhone 5S
Meilleure qualité d’image : Sony Xperia Z2

Les caractéristiques techniques des 5 smartphones



Le LG G3

Nous avons reçu un prototype du tout nouveau smartphone haut de gamme de LG, le G3, juste au moment de boucler ce dossier. Nous l'avons pris en main pendant quelques heures, et même si nous ne pouvons pas tirer de conclusions finales, notre ressenti est plutôt bon : les clichés sont de bonne tenue mais l'appareil est surtout très rapide. Doté d'un système de mise au point par laser - oh, le bel argument marketing ! - le G3 ne nous a pas paru plus rapide que l'iPhone 5S ou le Galaxy S5 mais il est globalement à leur niveau, ce qui est vraiment excellent. Autre gros point fort : la définition d'écran de 2560 x 1440 ! Impressionnante pour regarder les vidéos et photos, elle est surtout très pratique pour visualiser avec grande précision la zone de mise au point. Petit clin d'œil à la photo "sérieuse", LG a modélisé ses collimateurs d'AF rectangulaire à la mode reflex.

01net.com