"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui regardent et laissent faire !" Albert Einstein

La réalité virtuelle devient mobile


Le nouveau Samsung Gear VR débarque en Europe. La start-up lausannoise Ozwe, qui y a contribué, fait un carton avec son jeu, «Anshar Wars».



Cette équipe de cinq jeunes ingénieurs et graphistes lausannois ne s’attendait pas à vivre une telle aventure. Sept ans après avoir créé leur start-up Ozwe Games, ils ont été repérés par Oculus, le géant américain du masque de réalité virtuelle, pour travailler sur un projet classé top secret, en collaboration avec Samsung. Objectif: développer une version mobile de l’Oculus Rift, à partir d’un smartphone adapté à l’utilisation du jeu: le Samsung Galaxy Note 4.

Après huit mois de travail, en décembre dernier, les développeurs avant-gardistes montraient «Anshar Wars» à la sortie mondiale du Samsung Gear VR (dont ils ont conçu le software avec une vingtaine d’autres sociétés mandatées). Pour jouer, il suffit de glisser le smartphone dans la structure dotée de lentilles et nous voilà embarqués à bord d’un vaisseau suspendu dans un espace virtuel en 3D, visible à 360 degrés. On navigue dans l’environnement spatial en tournant la tête et on tire sur les ennemis au moyen d’un bouton situé près de sa tempe.

Toute la puissance, les images et le son sont fournis par le mobile, tandis que la structure contient un accéléromètre et une boussole qui détecte les mouvements de manière précise. La technologie 3D fonctionne sur le principe de la stéréoscopie. Chaque œil reçoit une image légèrement différente et c’est le cerveau qui reconstruit l’impression de profondeur.

Un succès fulgurant

En seulement deux mois, le jeu s’est hissé en tête du classement sur l’Oculus store. De quoi propulser la jeune société helvétique sur le devant de la scène internationale en matière de réalité virtuelle. Stéphane Intissar, CEO de l’entreprise, est ravi. «C’est merveilleux! On a reçu la meilleure note et le plus grand nombre de ratings. On sort complètement de l’anonymat d’un coup. Cela nous permet d’attirer des investissements et de développer d’autres projets.» Ozwe présente en ce moment même son jeu au Mobile World Congress, sur le stand de Samsung, qui se tient à Barcelone jusqu’à jeudi. Un événement lors duquel le géant de la téléphonie mobile vient de dévoiler ses deux dernières créations; le Galaxy S6 et le Galaxy S6 Edge, également capables de fonctionner avec la technologie Gear VR. Et pendant ce temps, le jeu est aussi exposé par Oculus à San Francisco, à la Game Developer Conference.

Le produit déjà commercialisé depuis le 30 janvier en Grande-Bretagne (environ 200 dollars pour les lunettes seules) ne devrait pas tarder à arriver chez nous.