"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui regardent et laissent faire !" Albert Einstein

«DiRT 4» : le jeu de rallye ultime ?




Devenue une référence pour tous les amateurs de rallye au fil des années, la saga DiRT s’enrichit d’un remarquable quatrième opus.

Codemasters vient de lancer ce nouvel épisode riche en sensations, sur consoles et PC. On savait le studio britannique devenu expert dans la simulation automobile, depuis la célèbre série des Colin McRae Rally sur PlayStation dans les années 1990. Avec DiRT 4, il appuie sur le champignon et offre un véritable festival pour les passionnés.

Une cinquantaine de véhicules prêts à déraper sur les spéciales sont proposés. Et pas seulement des modèles récents. Ainsi, c’est un véritable parcours historique qui se dessine pour les pilotes sur canapé, invités à prendre le volant des légendaires Peugeot 205 GTI Rallye, Subaru WRX STI NR4, Lancia Stratos HF ou encore de la célèbre Renault 5 Maxi Turbo.

Autant de monstres de la route qui vrombiront aux quatre coins du monde, des routes en asphalte d’Espagne, à celles enneigées de Suède, en passant par les chemins en terre rouge d’Australie et les voies sinueuses des forêts américaines.

Il faudra faire preuve d’une rigueur extrême pour ne pas partir dans le décor. Heureusement, divers niveaux de conduite sont proposés, afin de permettre une prise en main rapide pour les néophytes, ou plus technique pour les pros. DiRT 4 se pare également d’un mode carrière complet avec la possibilité de créer sa propre écurie, tout en gérant l’équipe et les sponsors. Tandis que de nombreux challenges (course de buggy, cascades…) viennent ajouter des heures de fun.

Beau, soigné et exhaustif, ce nouveau chapitre assure un sans-faute pour occuper l’été des amateurs de rallye.