"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui regardent et laissent faire !" Albert Einstein

Même coupé, le wi-fi trace les smartphones Android


Une affichette prévenant d’une opération marketing dans un magasin a éveillé la curiosité de chercheurs. Elle priait les clients de couper le wi-fi du smartphone s’ils ne voulaient pas être géolocalisés. «C’est contraignant et est-ce que les gens ne seront vraiment plus tracés?», s’est demandé Mathieu Cunche, maître de conférences à l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Lyon. Pour les mobiles Android, la réponse est «non», selon son rapport publié avec les deux autres chercheurs Célestin Matte et Vincent Toubiana.

L’étude explique qu'il est possible de tracer des smartphones par wi-fi même si cette connexion est désactivée. Le mobile continue de scanner l’environnement à la recherche de points d’accès. Or, ce faisant, il envoie son identifiant MAC, une donnée propre à chaque terminal. Cela est dû à l’option «recherche toujours disponible» utilisée à des fins de géolocalisation depuis Android 2.3.

Difficile à trouver dans les paramètres suivant les versions du système et les mobiles, l’option est même absente sur certains modèles, bien qu’activée par défaut. Seule solution pour la désactiver et éviter le traçage: passer en mode avion ou éteindre complètement le mobile, selon les chercheurs.

Ceux-ci se défendent d’avoir voulu écrire «un dossier à charge contre Android, surtout que Google fait des efforts pour intégrer les remarques concernant la confidentialité», disent-ils, tout en reprochant «un manque de lisibilité des options».