"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui regardent et laissent faire !" Albert Einstein

Une faille de sécurité permet aux hackers de prendre le contrôle de n'importe quel objet connecté du fabricant LG


Très pratiques, les objets connectés peuvent cependant représenter un vrai danger lorsqu'il s'agit d'espionner les utilisateurs dans leur intimité.

C'est ce qu'ont démontré les experts de l'entreprise américaine Check Point Software Technologies en révélant une faille de sécurité du nom de «HomeHack». Cette dernière permettrait aux hackers de prendre le contrôle de n'importe quel objet connecté du fabricant coréen LG.

Les experts ont ainsi fait l'expérience avec un robot aspirateur de la marque. Équipé de capteurs ainsi que d'une caméra pour pouvoir s'orienter et éviter les obstacles, le petit engin autonome devient, une fois sous contrôle, un véritable outil d'espionnage.

D'après l'entreprise, la faille se trouvait dans l'application SmartThinQ, qui permet d'accéder aux fonctions des appareils LG. Un bug finalement corrigé lors de la mise à jour déployée par le fabricant en septembre dernier.