"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui regardent et laissent faire !" Albert Einstein

10 choses indispensables pour assurer sa sécurité numérique


Avec l’importance croissante que prennent Internet, les réseaux sociaux et les périphériques mobiles dans nos vies, la sécurité des informations numériques devient tout aussi cruciale. Dès lors, il existe certaines astuces à connaître pour se protéger au mieux des malversations liées à ces technologies.

1. SE MÉFIER DES ATTAQUES D’INGÉNIERIE SOCIALE
L’ingénierie sociale est la manière dont les hackers et les voleurs de données accèdent intelligemment à vos informations par le biais du phishing, c’est-à-dire en se faisant passer pour d’autres entreprises ou personnes, ou par d’autres techniques encore. Il faut donc se méfier des liens, e-mails, appels téléphoniques et autres voies de communication, mais aussi se rappeler que la plupart des violations de données proviennent de sources internes.

2. SÉCURISER DAVANTAGE SON CODE D’ACCÈS TÉLÉPHONE
Le code du clavier par défaut à 4 chiffres de l’iOS n’est pas le plus sûr. Dès lors, il est possible d’améliorer ce mot de passe via l’application paramètres pour y ajouter des chiffres supplémentaires, ce qui rendra alors l’iPhone beaucoup plus sûr. De même, les téléphones Android proposent également des outils permettant d’en améliorer la sécurité, comme l’allongement du code d’accès.

3. FAIRE DES SAUVEGARDES AUTOMATIQUES DE SON ORDINATEUR
Lorsque l’on ne prend pas la peine de faire des sauvegardes régulières de son ordinateur, on s’expose à une non sécurisation de ses données importantes. Et le processus est loin d’être aussi compliqué qu’on pourrait le penser. Il suffit par exemple de configurer un système de sauvegarde directement avec les outils de Windows ou d’Apple (Mac Time Machine pour les produits de la marque à la pomme).

4. INSTALLER LES BONS LOGICIELS DE PROTECTION
Les virus et les logiciels malveillants sont une menace constante. Pour les bloquer, il est donc recommandé d’utiliser deux types d’outils, mais un seul de chaque, de préférence : un anti-virus, tel que Avira pour Windows ou Sophos Anti-Virus pour Mac, et un anti-malware (contre les logiciels malveillants) pour réaliser des analyses de l’ordinateur à la demande, comme Malwarebytes.

5. VERROUILLER SON ROUTEUR WI-FI
Le routeur est la première ligne de défense d’un réseau domestique. Dès lors, il est recommandé de changer le code d’accès administrateur de l’appareil en utilisant une configuration WPA2 (AES), mais aussi de modifier d’autres paramètres de base.

6. NE JAMAIS COMMUNIQUER D’INFORMATIONS SENSIBLES PAR MAIL, À MOINS QU’IL NE SOIT CRYPTÉ
Les informations sensibles, comme les informations bancaires, le numéro de sécurité sociale, les déclarations de revenus ou des informations commerciales confidentielles, ne doivent jamais être envoyées par mail sans cryptage préalable. Dès lors, il est possible d’utiliser plusieurs outils permettant de chiffrer des courriels, comme Protonmail, ou PGP (pour « Pretty Good Privacy »).

7. NE PAS UTILISER LE WI-FI PUBLIC SANS VPN
Pour se protéger au mieux contre les dangers qui guettent lors de l’utilisation d’un réseau Wi-Fi public, le mieux reste l’utilisation d’un VPN, ou réseau privé virtuel, qui permet une grande sécurité, même dans d’autres situations que la connexion à un réseau étranger.

8. UTILISER UN GESTIONNAIRE DE MOTS DE PASSE
Parce qu’un bon mot de passe implique d’en inventer un différent pour chaque site, il est souvent impossible de tous les retenir. Dès lors, les gestionnaires de mots de passe deviennent véritablement utiles. De Lastpass à RoboForm, chacun dispose de fonctionnalités et de caractéristiques différentes qui permettent de répondre aux besoins de leurs utilisateurs.

9. UTILISER UNE AUTHENTIFICATION À DEUX FACTEURS
L’authentification à deux facteurs offre un niveau de sécurité supplémentaire qui protège l’utilisateur au cas où son mot de passe est volé. Ainsi, un dispositif comme TwoFactorAuth propose ce type d’identification pour plusieurs services, des comptes bancaires aux boîtes mails.

10. S’ASSURER QUE SES APPLICATIONS ET LEURS PARAMÈTRES SONT À JOUR
Il est important de vérifier que son OS, ses applications, et leurs paramètres de sécurité, sont bien à jour. Il est aussi très utile de s’assurer également que les autorisations liées à Facebook ou à Twitter sont aussi conformes à ses attentes. Et pour se simplifier la tâche, il existe des outils, comme MyPermissions, qui permettent de contrôler les paramètres de plusieurs applications facilement.



Ces astuces sont importantes à connaitre car elles permettent de protéger efficacement ses informations personnelles et éviter ainsi le vol d’identité ou la fraude bancaire.