"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui regardent et laissent faire !" Albert Einstein

Un Japonais invente un écran LED ultra-fin, semblable à la peau




Nouveau bon en avant dans l’imagerie avec un écran aussi souple qu’un pansement, qui peut être collé sur la main aux fins d’envoi et de réception de messages. Non, ce n’est pas de la science-fiction, c’est bien de la réalité. Bienvenue au pays de la technologie ‘‘no limit’‘, bienvenue au Japon. Les détails.

L’invention est le fruit de l’imagination de Takao Someya, professeur à l’Université de Tokyo. Faisant à peine un millimètre d‘épaisseur, le dispositif fera certainement le bonheur des médecins et autres professionnels de la santé, puisqu’il est susceptible d’envoyer à distance des informations médicales.

L‘écran, qui peut être collé à l’intérieur ou derrière la main, pourrait s’avérer pratique pour les patients qui oublieraient de prendre leurs médicaments. Ils recevront des messages dans ce sens. Aussi, les enfants éloignés de leurs parents (ou grands-parents) s’en serviront pour communiquer avec eux.

« Si vous le mettez à même la peau, vous avez l’impression qu’il fait partie de votre corps. Lorsqu’on envoie des messages à votre main, cela vous rend émotionnellement plus proche de l’expéditeur », explique Takao Someya.

Pour un usage pratique, à tous les niveaux de la société

Le japon est un pays a fort taux de vieillissement. En d’autres termes, les personnes âgées sont nombreuses dans ce pays où le taux de natalité est faible. La population japonaise étant vieillissante, le dispositif de l’inventeur pourra aider à la surveillance des personnes dites du troisième âge. Cela, de façon non-invasive et permanente.

L‘écran ultra-fin affiche les messages sur une grille de 16 fois 24 micro-LED. Celle-ci est reliée à un système de câbles placés dans une sorte de feuille en caoutchouc. Le dispositif est aussi muni d’un capteur ultra-léger et d’un système de communication sans fil.

« Comme l’appareil est étirable, il permet de coller un écran sur des choses à la surface complexe, comme la peau », précise l’inventeur. L’appareil se veut vraiment pratique. Il peut rester collé à la peau jusqu‘à une semaine sans provoquer la moindre inflammation. Selon son inventeur, il est si léger que certaines personnes pourraient même oublier sa présence sur leur peau.

Les sportifs sont aussi invités à s’en servir, afin de contrôler leur rythme cardiaque, ou encore, vérifier leur itinéraire pendant des séances de jogging, par exemple. Les employés d’entreprises aussi pourraient y lire des instructions dans leurs mains, tout en restant à leur poste de travail. Et bien sûr, les armées du monde sont elles aussi susceptibles de s’intéresser à cette invention.

La rencontre annuelle de l’Association américaine pour l’avancement de la Science se déroule ce week-end au Texas. L’invention de Takao Someya, qui y sera présentée, fera certainement partie des attractions de ce rendez-vous des sciences et des technologies.

Le dispositif de l’universitaire nippon est développé en partenariat avec le géant japonais de l’impression Dai Nippon. Vu ses aspects pratiques, un bel avenir se profile sans doute pour lui à l’horizon.

Rodrigue Loué